Back
Press release

Victory over Fascism Day

News Image
Published on: 09.05.2022

*** Français ci-dessous ***

May 8/9, 2022 marks the 77th anniversary of the liberation from fascism and the end of World War II. Heinz Bierbaum, the President of the European Left, explains:

“The unconditional surrender of the Wehrmacht meant the liberation of Europe from fascism. The anniversary of the suppression of the Nazi regime is cause for celebration. Therefore the Party of the European Left stands for May 8 to be declared a holiday.

“The Victory over Fascism Day reminds us to commemorate the sacrifices, suffering and destruction that fascism brought to the world. Never again fascism! Never again war! The slogan is still valid today, despite Russia breaking with this promise and going against the spirit of May 8, when Putin plans the next attacks on Ukraine. We stand in solidarity with the people of Ukraine and with those who are on the move trying to escape the horror of the war. We commemorate the victims of the war in Ukraine: Our condolences go to the family and friends of the victims.

“Today reminds us of the importance of fighting nationalism, war and armament. In order to stop the brutality of war, we have to radically rethink the current status-quo on peacebuilding: More guns don’t mean more peace. We are confronted with war, with rising poverty, climate catastrophe, and a global pandemic, while the public infrastructure was neglected for decades. And it is costing us dearly today. Military spending must be reduced considerably in favour of healthcare, combating the climate crisis and meeting social needs. It is time for an initiative for a new policy of détente.”

 

*** FR ***

Journée de la victoire sur le fascisme

Les 8/9 mai 2022 marquent le 77e anniversaire de la libération du fascisme et de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Heinz Bierbaum, le président du PGE, explique :

“La reddition inconditionnelle de la Wehrmacht a signifié la libération de l’Europe du fascisme. L’anniversaire de la suppression du régime nazi est un motif de célébration. C’est pourquoi le Parti de la Gauche Européenne demande que le 8 mai soit déclaré jour férié.

“Le jour de la victoire sur le fascisme nous rappelle de commémorer les sacrifices, la souffrance et la destruction que le fascisme a apportés au monde. Plus jamais de fascisme ! Plus jamais la guerre ! Ce slogan est toujours valable aujourd’hui, bien que la Russie rompe avec cette promesse et aille à l’encontre de l’esprit du 8 mai, lorsque Poutine planifie les prochaines attaques contre l’Ukraine. Nous sommes solidaires du peuple ukrainien et de ceux qui se déplacent pour tenter d’échapper à l’horreur de la guerre. Nous commémorons les victimes de la guerre en Ukraine : Nous présentons nos condoléances aux familles et aux amis des victimes.

“Ce jour nous rappelle l’importance de combattre le nationalisme, la guerre et l’armement. Pour mettre fin à la brutalité de la guerre, nous devons repenser radicalement le statu quo actuel en matière de consolidation de la paix : plus d’armes ne signifie pas plus de paix. Nous sommes confrontés à la guerre, à une pauvreté croissante, à une catastrophe climatique et à une pandémie mondiale, alors que les infrastructures publiques ont été négligées pendant des décennies. Et cela nous coûte cher aujourd’hui. Les dépenses militaires doivent être considérablement réduites au profit des soins de santé, de la lutte contre la crise climatique et de la satisfaction des besoins sociaux. Il est temps de prendre une initiative pour une nouvelle politique de détente.”