ARRETEZ LES GUERRES, PAS LES REFUGIES !

ARRETEZ LES GUERRES, PAS LES REFUGIES !

 

Déclaration de la Rencontre Internationale contre les Bases Militaires Etrangères

le 29 juin 2018 à Kaiserslautern, Allemagne

 

Les participants venus d’Allemagne, des Pays-Bas, de France, de Grande-Bretagne, de Corée du Sud, d’Espagne, d’Italie, des Etats-Unis, d’Irlande, de Grèce, d’Autriche et de Suisse ont adopté la déclaration suivante:

 

Considérant que:

  • l’UE, les Etats-Unis et l’OTAN jouent un rôle clé à l’origine des inégalités économiques, des guerres et des des conflits ainsi que de la destruction de l’environnement qui poussent les populations à fuir leur pays et àrechercher protection et sécurité en Europe
  • l’augmentation des dépenses d’armement contibue à cet état de fait
  • les impératifs de sécurité et de défense se concentrent sur la sécurité des Etats, des élites au pouvoir et des intérêts des entreprises au détriment de la sécurité personnelle des individus
  • selon les estimations 30000 individus ont perdu la vie en tentant de se réfugier en Europe ces 25 dernières années, auxquels s’ajoutent des milliers, peut-être des millions de personnes mortes dans leur propre pays
  • l’UE a pris des mesures pour ouvrir les frontières aux armes et aux soldats, mais pas aux individus,

 

nous rejetons

  • la militarisation de la sécurité aux frontières qui sert les intérêts de l’industrie militaire et sécuritaire et met en danger la vie de ceux qui cherchent à se réfugier en Europe
  • les objectifs et les actions de Frontex, l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes chargée de contrôler les frontières de l’espace Schengen en coopération avec les garde-frontières et garde-côtes nationaux
  • tous les camps de détention fermés et centres de séjour de longue durée en Europe et à l’extérieur de l’Europe,

 

nous exigeons de l’Union Européenne

  • qu’elle établisse des voies de passage légales et sûres des frontières terrestres et maritimes autour et à l’intérieur de l’Europe et qu’elle ouvre les frontières pour les personnes fuyant les conflits et la famine
  • qu’elle réduise les dépenses militaires et investisse pour créer des conditions équitables, justes et égales pour le développement et les échanges
  • qu’elle mette fin au commerce et à l’exportation des armes et des composants des armes.

 

ARRETEZ LES GUERRES, PAS LES REFUGIES !