Statement on Honduras

Statement on Honduras

Le groupe de travail latino-américain du Parti de la Gauche Européenne (PGE) évalue la situation chaotique après les élections frauduleuses du 26 novembre dernier avec beaucoup de sérieux.

L'annonce de l'ambassade des Etats-Unis et du Tribunal Supérieur Electoral (TSE) sous le contrôle total du Parti National, de Juan Orlando Hernández (JOH), en tant que vainqueur, a conduit à une large série de protestations de la part de l'Alliance d'opposition, du parti LIBRE et les organisations sociales.

Depuis le coup d'État de 2009, une polarisation croissante s'est créée au Honduras, ainsi qu'une détérioration de l'état de droit et des institutions, un regroupement de l'armée en tant qu'acteur stratégique de la gestion publique, une concentration du pouvoir politique et économique, une large corruption et un renforcement des trafiquants de drogue et de la violence, une augmentation de l'extrême pauvreté et une criminalisation de la protestation sociale. Cela reflète la candidature pour la réélection de Juan Orlando Hernández en violation ouverte de la Constitution et la manipulation des résultats des élections.

De larges manifestations contre la fraude électorale ont été confrontées aux forces armées de manière extraordinairement forte, à la persécution systématique des leaders sociaux et politiques avec un bilan de plus de 30 morts. Face à la tentative d'installer Juan Orlando Hernández comme nouveau Président le 27 janvier, une série de grèves nationales a débuté.

Nous voulons un désaveu énergique des pays de l'Union Européenne pour la fraude électorale, l'ingérence des États-Unis dans les élections, la cessation de l'utilisation de forces excessive contre des protestations sociales et stopper les morts. Une résolution de ce conflit exige que Juan Orlando Hernández ne s'installe pas en tant que nouveau Président et doit inclure toutes les forces du pays et inclure une réorganisation institutionnelle.

Au nom du groupe de travail latino-américain du Parti de la Gauche Européenne , nous voulons exprimer notre soutien et notre solidarité aux activités de l'Alliance et au Parti LIBRE